Directives

Que faire en cas de canicule ?


Trois règles d'or pour les jours de canicule : 

- Le repos avant tout : Rester chez soi, éviter l'activité physique.
- Garder la fraîcheur dans la maison : En journée, fermer fenêtres, volets, stores, rideaux. Bien ventiler pendant la nuit. Porter des vêtements clairs, amples et légers, de préférence en coton. Rafraîchir l'organisme : douches froides, linges humides sur le front et la nuque, compresses froides sur les bras et les mollets, bains de pieds et de mains froids.
- Boire beaucoup (au moins 1,5 l par jour) et manger léger : Tout au long de la journée, absorber régulièrement des liquides frais, sans attendre d'avoir soif. Proscrire l'alcool, la caféine et les boissons trop sucrées. Consommer des aliments froids et riches en eau pour leur effet rafraîchissant : fruits, salades, légumes et produits laitiers. Veiller à consommer assez de sel. 

Les symptômes du coup de chaleur et de la déshydratation :
Température élevée, bouche sèche, pouls rapide, troubles du sommeil, céphalées, nausées, spasmes, fatigue, asthénie, confusion, vertiges, désorientation.
Il faut agir immédiatement ! Selon la gravité, faire boire, rafraîchir la personne à l'aide de linges humides, appeler un médecin.

Le déneigement


Le déneigement est en grande partie assuré par les employés communaux. Ces derniers, au nombre de deux, assurent un service de piquet du 1er novembre au 30 avril de chaque année. Lors de fortes précipitations, ils œuvrent par ordre de priorité. Nous profitons de ces quelques lignes pour vous rappeler les obligations communales pour le service hivernal. 

Règlement d’application de la Loi du 10 décembre 1991 sur les routes (RLRou)
 
Art. 5 Service hivernal (art. 23 LR)
 
« Lors du déblaiement des routes, l’État ou les communes ne sont pas tenus de procéder à l'enlèvement des amas de neige accumulés devant les entrées, les places de parc et autres aménagements des propriétés privées. Les riverains ne sont pas autorisés à repousser la neige sur la route, ni à y déverser celle des toits.
 
Les riverains sont tenus de prendre toute mesure utile pour éviter la formation de glaçons menaçant la sécurité des usagers de la route et des trottoirs. »


Fauchage des terrains incultes, émondage des arbres, arbustes et haies, entretien des ruisseaux


La Municipalité rappelle aux propriétaires et gérants de biens-fonds les dispositions de l'article 39 de la Loi sur les routes du 10 décembre 1991, ainsi que celles des articles 8, 9, 11 et 15 du Règlement d'application du 19 janvier 1994 de cette même loi, qui prescrivent que : 

Les ouvrages ou plantations ne doivent pas diminuer la visibilité, ni gêner la circulation. 

Les haies plantées en bordure du domaine public doivent être taillées afin que leurs branches ne dépassent pas la limite. Les hauteurs maximales admissibles, mesurées depuis les bords de la chaussée, sont les suivantes :
- 60 centimètre lorsque la visibilité doit être maintenue
- 2 mètres dans les autres cas

Les arbres plantés le long des routes cantonales ou communales doivent être élagués pour que leurs branches soient maintenues :
- au bord des chaussées, à 5 mètres de hauteur et 1 mètre à l'extérieur
- au bord des trottoirs, à 2.50 mètres de hauteur et à la limite de la propriété 

La Municipalité rappelle également que, selon les dispositions des articles 123 à 128 et 142, alinéa 8, du Code rural et foncier du 7 décembre 1987, les parcelles incultes doivent être nettoyées et fauchées, pour qu'elles ne portent pas préjudice aux fonds voisins et répondent à l'exigence fixée par l'article 2 de l'arrêté du 11 juin 1976 concernant la destruction des plantes nuisibles à l'agriculture. 

Les propriétaires de vignes ont l'obligation de vidanger régulièrement les dépotoirs et d'entretenir les coulisses afin d'assurer un écoulement normal des eaux.
Les propriétaires de fonds sur lesquels cours un ruisseau ou riverains d'un ruisseau sont tenus de le nettoyer et de le curer régulièrement afin que l'écoulement des eaux s'effectue sans difficulté.


Parcage


Nous rappelons aux automobilistes l'article 20 al. 3 de l'Ordonnance fédérale sur les règles de la circulation : "Les conducteurs de voitures automobiles ne laisseront pas leur véhicule sur des places de parc ou des voies publiques s'ils peuvent prévoir que l'enlèvement de la neige en serait gêné."

La Municipalité décline toute responsabilité pour des dégâts qui pourraient être occasionnés à des véhicules par les engins de déneigement, de sablage, par les amas de neige provoqués par le passage des chasse-neige. Dans les cas extrêmes, elle procédera à l'enlèvement des véhicules gênants. 


Obligation d'annoncer un chien


Vous avez acquis depuis peu un chien ; vous avez l'obligation de l'inscrire dans le fichier canin communal en passant impérativement à l'administration communale, muni du carnet de vaccination, des coordonnées de l'ancien propriétaire ou de l'élevage, du numéro de puce électronique ou du tatouage de votre animal.

Plus d'informations pour l'inscription de votre chien.


Incinération des déchets en plein air


Règlement d'application de la Loi du 5 septembre 2006 sur la gestion des déchets (RLGD) du 20 février 2008.

Le RLGD définit à l'article 13 quels sont les déchets qui peuvent être incinérés en plein air. 

Art. 13 (RLGD) Déchets végétaux
- Les déchets naturels végétaux provenant de l'exploitation des forêts, des champs et des jardins sont compostés en priorité par leurs détenteurs.
- Les communes organisent le traitement des déchets végétaux que les ménages ne sont pas en mesure de composter eux-mêmes.
- L'incinération en plein air n'est admise que pour les petites quantités de déchets végétaux secs, détenues par les particuliers, sur les lieux de production, et pour autant qu'il n'en résulte pas de nuisance pour le voisinage.

Commune de Lavey-Morcles - Rue Centrale 16 - CH-1892 Lavey-Village - +41 24 485 12 33